Concert Amour de la Terre

Avant-première du conte musical L'Amour de la Terre composé par François-Hugues Leclair

Maison de l'Université, salle des spectacles

Dans le cadre du projet « Art et enfance pour un monde meilleur », François-Hugues Leclair a composé L'amour de la Terre (2020), un conte musical d'après Die Regentrude (La Dame de la pluie) de Theodor Storm pour Conteuse, Chœur de jeunes, Chœur d'adultes et Ensemble instrumental (vibraphone, cymbalum, flûte, violoncelle, violon, alto, cor anglais et piano).

Le travail collectif engagé par les multiples acteurs dans cette œuvre contemporaine croit en l’université comme lieu de culture et de création. L’Amour de la Terre associe des amateurs et des professionnels, des étudiants, des enfants et des artistes aguerris dans un propos aux résonances écologiques.

Synopsis

PREMIER JOUR : Une terrible sécheresse sévit sur le pays car les humains n’apportent plus d’offrandes depuis longtemps à une divinité souterraine qui s’est endormie, délaissée au fil des ans, la Dame de la Pluie, fille de la Mère-Terre. Deux jeunes amoureux, Maren et Andrees, vont tenter l’aventure de descendre au sein de la Terre pour la réveiller, relevant le défi du père de la jeune femme qui leur permettra de se marier s’ils font revenir la pluie d’ici le lendemain…

Mais ils doivent d’abord retrouver l’Incantation qui réveillera la Dame, et aussi le chemin qui mène à sa contrée souterraine ; Andrees rassemblera tout son courage pour soutirer ces précieuses informations au Kobold du Feu, divinité maléfique qui brûle tout sur son passage.

DEUXIÈME JOUR : Retrouvant la piste perdue par les autres humains, ils descendront sous Terre par un escalier caché au creux d’un saule; Maren se rendra ensuite seule – comme le veut le rite ancien – jusqu’à la Dame de la Pluie, et la réveillera en lui chantant l’Incantation à l’oreille.

Toutes deux traverseront alors le pays souterrain desséché afin de se rendre jusqu’à un étrange château pour rouvrir la trappe d’où toute l’Eau de la Terre pourra à nouveau surgir et former les nuages tant espérés. Maren pourra enfin retrouver Andrees et remonter à la surface, ramenant avec eux la pluie bienfaisante qui bénira leur union.

 

Représentation le 1er décembre 2021

Cette œuvre sera interprétée le 1er décembre 2021 sous la direction de Cécile Mathevet-Bouchet, en avant-première et en présence du compositeur, par la Maîtrise de la Loire (Dir. Jean-Baptiste Bertrand), le choeur lyonnais Le Doux Silence (Dir. Clément Brun), huit instrumentistes de l'Ensemble Orchestral Contemporain (Dir. Bruno Mantonvani) et une conteuse, Judith Rutkowski.

Réservation obligatoire - jauge limitée en fonction du contexte sanitaire

 

Pour aller plus loin

Consulter la présentation du projet "Art et enfance pour un monde meilleur".

Consulter le programme détaillé du Colloque franco-québécois du 13 octobre 2021 sur le site du laboratoire Eclla.

 

Sommet Virtuel des Entretiens Jacques Cartier 2020

Le 6 novembre 2020, cette oeuvre a fait l'objet d'une discussion en présence de François-Hugues Leclaire et de Jean-Baptiste Bertrand, animée par Anne Damon-Guillot, professeure en ethnomusicologie (UJM), Auriane Faure (Maîtrise de la Loire) et Marianne-Sarah Saulnier, doctorante en anthropologie (Université de Montréal). Retrouvez cette séquence sur la chaîne You Tube du Centre Jacques Cartier.

Vous pouvez également consulter la capsule vidéo réalisée par la Maison des Sciences de l'Homme de Lyon - Saint-Etienne à partir du tournage effectué par leur équipe lors des répétitions de la Maîtrise de la Loire sur le site de la MSH.

 

Partenaires :

Ce projet est soutenu par :

Contact : Anne Damon (anne.damon @ univ-st-etienne.fr)