Conférence d'Elise Petit

"Le répertoire des berceuses dans les camps nazis : entre mise à distance, esthétisation et dénonciation de la violence."

de 13h30 à 15h, Campus Tréfilerie (salle HR8)

Conférence d'Elise Petit, autour de l'exposition "Eh bien, chantez maintenant !" ouverte du 4 juin 2022 au 5 mars 2023 au Musée national de l'Education à Rouen.

Au cœur du système concentrationnaire nazi, un très grand nombre de compositions clandestines a vu le jour. Parmi ce corpus, le répertoire des berceuses, minoritaire et très peu étudié, interpelle : sa présence était-elle liée avant tout à une fonction d’apaisement et d’endormissement ? Si oui, en direction de quel public ? La teneur des paroles, pour certaines très violentes, interroge également : un tel répertoire pouvait-il s’adresser à des enfants, au risque de les traumatiser davantage ? Quels étaient les enjeux de ces textes, qui abordaient pour certains le gazage et l’annihilation des Juifs ? Quel que fût le degré d’élaboration et d’inventivité de ces compositions, et au-delà de l’apaisement que certaines d’entre elles purent procurer sur le moment, plusieurs usages ou fonctions peuvent être observés, parmi lesquels la « mise à distance » de la violence dans le répertoire à destination des enfants, l’esthétisation de cette violence, ou encore sa dénonciation dans un usage testimonial, à destination des adultes, visant à garder une trace des processus de destruction massive.

Élise Petit est maîtresse de conférences en musicologie et agrégée de musique. Elle dirige le département de musicologie de l’Université Grenoble Alpes, où elle enseigne l’histoire de la musique des XXe et XXIe siècles et l’analyse. Elle se consacre à un projet de recherches sur la musique dans les camps, ainsi que sur l’étude des berceuses dans les transferts culturels et la transmission des traumatismes. Elle a notamment publié Entartete Musik : musiques interdites sous le IIIe Reich (Bleu Nuit, 2015), Musique et politique en Allemagne, du IIIe Reich à l’aube de la guerre froide (Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2018) et Des usages destructeurs de la musique dans le système concentrationnaire nazi (Crif, 2019).

Lien de connexion pour assister à la retransmission de la conférence à distance.

 

Pour aller plus loin : 

Plus d'information sur l'exposition Eh bien, chantez maintenant !

Autre conférence : « Chansons en images, images en chansons : le livre de chansons pour enfants dans l’entre-deux-guerres », conférence chantée, par Cécile Pichon-Bonin (UMR LIR3S) et Sarah Nardon (école de Musiques Actuelles de Vernon).