Parcours santé

Parcours santéprojet pédagogique interdisciplinaire

Programme pluridisciplinaire ouvert aux étudiants des Master FOULE, Master ALTERVILLES, Master-DNSEP Art & Design.

Les enjeux du programme
La photographie documentaire s'étant installée dans les pratiques artistiques comme dans celles des sciences sociales, le projet pédagogique se veut formation à la recherche par la pratique de l’image sur une parcelle de territoire, dite "entrée de ville".
Ce projet vise une mise en relation d’étudiants de niveau master de disciplines du champ de l’art et des sciences sociales travaillant la question de la représentation des espaces urbains périphériques et de ce que ces objets racontent de notre société. Stimuler la porosité entre des pratiques de recherche, artistiques et scientifiques a, ici pour objectif d’offrir aux étudiants l’expérience de l’observation sensible d’un territoire et leur permettre de s’y engager durablement.
S’inscrivant comme un acte de recherche, sur les entrées de ville, la proposition repose sur un format de trois journées d’études à vocation pratique et expérimentale s’adressant à un groupe d’étudiants de master en art et/ou en sciences sociales ayant manifesté un intérêt pour ce type de terrain.
Ce travail sur un objet urbain choisi cherchera à faire émerger un mode de relation inédite entre des disciplines aux logiques distinctes qui gagnent à converser : combiner des méthodes d’analyse scientifique à des pratiques du faire artistique pour construire des savoirs et les images de ces savoirs, et par là, amener vers/ proposer/ faire naître une observation des mécanismes respectifs de recherche et de la place du sensible dans ces constructions.

Le collectif artistique Topotrope
Ce programme de journées d’étude s’appuie sur le travail et l’expérience du collectif artistique Topotrope. L’artiste photographe Julios Bescos accompagnera ce programme.
En effet, depuis 2018, ce collectif a entrepris de documenter en images les transformations touchant le secteur du Pont de l’Âne à Saint-Etienne, et sera invité à présenter ses modalités de travail et de restitution, ainsi qu’à transmettre sa pratique.
Les recherches de ce collectif ont donné lieu à une exposition nommée “Faire Steel” lors de la Biennale de l’Image Possible à Liège en 2020. (cf. annexes), constituée d’un livre photo dit “rapport de chantier” et d’une installation sculpturale photographique tout à fait pertinente pour sensibiliser à la question de la mise en forme d’une recherche.
L’analyse critique sur la ville et les politiques urbaines développée par les deux partenaires universitaires (Masters Altervilles et Foule) rejoint les problématiques soulevées par le Laboratoire Images-Récits-Documents de l’ESADSE, dont font partie certains membre du collectif Topotrope, en travaillant notamment sur l'articulation de propositions conceptuelles (théoriques) à des propositions plastiques par la production d'objets spécifiques inédits.

Organisation pédagogique
La proposition pédagogique se veut, ici, construite essentiellement autour de la pratique, les apports théoriques étant présents à travers les maquettes de tous les masters concernés.
Pour préciser la méthodologie, voici la liste des thèmes qui seront abordés grâce à ces 3 journées d’études :
- Enquête de terrain
- Prises de vue, collecte, engagement
- Sélection des images à partir d’une définition en commun des critères
- Formalisation des données
- Élaboration des énoncés et propositions
- Réflexion sur la production d’objets de restitution, dispositifs de monstration

Les modalités et le découpage pédagogique
3 journées d’études sont prévues sur la période de septembre à décembre.
EN AMONT – Défrichage
Diffusion de la bibliographie (jointe en annexes)
Focus sur la question de l’image (sera fournie une fois le groupe constitué)
JOURNÉE 1 : 29/10/2021 – Terrain du Pont de l’Âne
Comment voir et donner à voir ? (la question du regard dans l’enquête)
Immersion sur le terrain
Constitution des trinômes et choix des axes d’observation
Accompagnement à la prise de vue photographique
Lecture et analyse des images, textes, dessins, sons collectés
JOURNÉE 2 : 25/11/2021 – Esadse
Comment faire parler les images ?
Reprise des images sélectionnées et approche analytique /esthétique/ sociologique
autour de ces images
Création de séquences, approches narratives et spéculatives
JOURNÉE 3 : 03/12/2021 – Esadse ou UJM
Comment formaliser et formuler les résultats ? comment les restituer et les diffuser ?
Amorce du travail éditorial selon les axes choisis par chaque binôme et mise en forme d’une future restitution (étape potentielle sur 2022).

Programme et bibliographie

Contact : Juliette Fontaine (Juliette.FONTAINE @ esadse.fr)