Colloque pluridisciplinaire "Penser Plantes"

"Penser plantes"Colloque coordonné par Florence Nicolé du laboratoire LBVPAM

En collaboration avec le collectif de designers Zoépolis

Comme la littérature scientifique récente le démontre, les plantes sont des organismes complexes et sensibles. Nous partons du constat que leurs multiples perceptions décentralisées les rendent difficiles à appréhender pour les scientifiques. De plus, la science moderne s’est construite par la mise à distance de nos objets d’étude. Les plantes sont considérées comme des objets inertes plutôt que comme des sujets d’étude qui communiquent et interagissent avec leur environnement1. Or, nous pensons que les plantes, qui ont traversées 450 millions d’années chaotiques, ont beaucoup à nous apprendre sur la résilience et l'adaptation aux variations climatiques. Mieux comprendre les végétaux nous aidera à faire face aux enjeux de la transition écologique. Nous faisons le postulat que pour appréhender leur altérité et leur complexité, il est nécessaire de les approcher avec une forme d'attachement et de sensibilité.

Pour cela, un workshop pluridisciplinaire entre scientifiques, philosophes, designers et artistes explorera de nouvelles manières de penser la recherche sur les plantes. Le but est d’aider les chercheurs à s’extraire de l’anthropocentrisme et à créer des protocoles expérimentaux innovants pour l’étude des plantes. La philosophie apportera le regard critique et remettra en question certaines idées préconçues. L’art sera une porte d’entrée vers une approche sensible de la plante. Il permettra aux chercheurs de faire l’expérience de se projeter dans le monde des plantes. Le design, à la frontière entre l’art, la science, les techniques et la sociologie, sera l’outil d’idéation et de médiation. Cette discipline a déjà démontré qu’elle pouvait donner des formes à la complexité. Parions avec Edgar Morin que là où des liens et de l'affect sont créés, naissent des découvertes et de nouvelles méthodes.

Le workshop penser plante, soutenu par l'Institut Rhônalpin des systèmes complexes (IXXI), la fondation de l'université Jean Monet, la faculté des sciences et techniques et en collaboration avec l'institut ARTS est coordonné par Florence Nicole du laboratoire LBVPAM et aura lieu en septembre 2024 .

Pour rejoindre cette communauté de recherche, écrivez à collectif.zoepolis @ gmail.com.

 

Pour en savoir plus sur le colloque, écrivez à  :

isabelle.radtke @ gmail.com

florence.nicole @ univ-st-etienne.fr