Explorations ArtsSciences

Explorations Arts/Sciences : des recherches en partage

Les œuvres proposées relèvent du design interactif, de l’art numérique, des arts plastiques et de l’art vidéo et se rassemblent autour de la thématique des interactions entre arts, sciences et technologies. Certaines pièces sont présentées sous leurs formes abouties, d’autres permettent de décortiquer les méthodologies de recherche-création en expérimentant les modalités du travail en train de se faire. La programmation a aussi été conçue pour refléter les possibilités d’interaction, de bifurcations, entre arts et sciences du lieu-même qui accueille les œuvres, le Centre des savoirs pour l’innovation.

L’exposition et la diffusion des œuvres seront l’occasion de rencontres et de workshops en présence des artistes invités. La programmation associe des œuvres d’artistes professionnels, des œuvres de jeunes diplômés de l’Université Jean Monnet et des projets d’étudiants en master. Cette articulation entre recherche, formation et création est au cœur du projet ARTS.

La programmation associe une exposition d’œuvres numériques et plastiques et un cycle de projection de films qui relèvent du documentaire, de la fiction et du cinéma expérimental.

Commissariat : Gwenaëlle Bertrand (gwenaelle.bertrand @ univ-st-etienne.fr) et Rodolphe Olcèse (rodolphe.olcese @ univ-st-etienne.fr)

 

3 artistes invités 

Fred Périé, Interface malicieuse

Installation et performance associées à une résidence de création.

Fred Périé, qui est aussi ingénieur, développe des dispositifs interactifs dans lesquels l’exposition de l’œuvre influe directement sur sa forme. L’œuvre qui se déploie intègre des moments présents, et répond à l’ici et maintenant de sa diffusion. Le public est ainsi invité à adopter une attitude active et critique à l’égard de ce qu’il perçoit, pour en comprendre et en déjouer le fonctionnement.

Projet soutenu par la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes (SCAN – Soutien à la création artistique numérique), du Département Arts plastiques de l’Université Jean Monnet, de Telecom Saint-Étienne et du laboratoire ECLLA.

 

Sandra et Gaspard Bébié-Valérian, Humatker

Humatker est une installation au sein de laquelle un organisme aussi étrange que fascinant, le physarum polycephalum, explore et se développe sur une colonne vertébrale offerte comme support de croissance. Ses déplacements progressifs et non prévisibles font l'objet d'une sonification grâce à une électronique embarquée. Humatker esquisse l'hypothèse d'une entité exogène comme agent de remédiation entre l'humain et son environnement ainsi que le postulat d'une circulation transversale entre plusieurs formes de vie.

 

 

Beat Lippert, Du tapis volant à la réalité

Le tapis volant, image du voyage, mêle la recherche, l’irréel et l’imaginaire. Le workshop mené avec les étudiants en arts plastiques de l’université Jean Monnet envisage le plan (notamment le plan de l’espace d’exposition) comme un outil pour reprendre contact avec la réalité. Au sein du plan, cet espace projectif, chaque étudiant est invité à développer sa manière d’appréhender la réalité à travers son travail plastique. L’objectif est de susciter des bifurcations à même de produire une circulation dysfonctionnelle dans le lieu. Amener le visiteur à tracer son propre parcours au sein d’un système de signalisation.

 

Jeunes artistes diplômés

Natalia Giraldo Agudelo, Dendros

Dendros est une pièce interactive réalisée par Natalia Giraldo (Réalisatrice en Arts Numériques UJM) en collaboration avec la start up Led's Chat et des musiciens latino-américains et notamment colombiens comme : Savan, Frente Cumbiero, La Perla, Mitú, El leopardo et Tayta Bird.

Un univers pixelisé sur écran LED propose une expérience audiovisuelle interactive : les mouvements des bras du spectateur invité à simuler ceux de la récolte avec une machette - outil indispensable et iconique des paysans et autochtones pour travailler la terre et cultiver la coca - activent le contenu audiovisuel. L’imaginaire collectif autour de la plante de coca, avec ses usages traditionnels, ancestraux et son rapport au folklore des Andes est confronté au processus de fabrication de la cocaïne. DENDROS entend ainsi rendre visible la violence faite aux peuples autochtones et aux paysans, tout en soulignant le respect que mérite cette plante sacrée.

Projet soutenu par la Fondation de l’UJM dans le cadre de la bourse Arts x Sciences.

 

Anne-Sophie Brunet, AURÉ

Diplômée du Master Réalisateur en arts numériques de l’UJM

AURÉ place au cœur de sa réflexion la notion d’aura. Considérée comme un pouvoir sensoriel mystique que seuls les chamans peuvent acquérir, ce concept ésotérique a été longtemps questionné autant par les scientifiques que par les artistes. Les croyances divergent et beaucoup affirment que cette manifestation neurologique fait appel à un phénomène synesthésique profondément lié aux émotions. AURÉ interroge ces notions en faisant apparaître l’aura comme un champ énergétique sous la forme d’une couleur qui enveloppe l’entièreté du corps. Le visiteur devient alors acteur de l’espace et interagit avec son aura par le prisme de l’art numérique. 

 

Formation et création

De septembre à décembre 2020, les étudiants du Master Design, Métiers d’art et industrie ont collaboré avec élèves ingénieurs en Data Engineering de Télécom Saint-Étienne en vue d’élaborer des projets à la croisée du design, de l’informatique et de l’électronique. Cinq projets expérimentaux seront présentés autour de trois axes de recherche :

- L’interaction : images, lumière & mouvements
- La visualisation de données : cartographie & imaginaires
- “Working Progress”

Ombline Touzé, Mise à nu

Étudiante du master Arts numériques de l’UJM

Mise à nu est une série de photographies qui explore différentes facettes des médias informationnels, au prisme de leurs effets sur une intimité personnelle. Récits médiatiques et histoires intimes du modèle se rencontrent autour de la recherche d’une nouvelle forme d’inscription, qui vise à configurer plastiquement la manière dont l’information affecte nos corps.

 

Contact : projet-arts @ univ-st-etienne.fr

 

Pour aller plus loin : 

Site de la Biennale Internationale Design 2022