Photographie expérimentale

Workshop de photographie expérimentale

Coopération pédagogique entre le département d'Arts plastiques de l'Université Jean Monnet et le pôle photographie de l'ESADSE.

 

« Avec [la photographie] pour la première fois […] la main se trouva déchargée des tâches artistiques les plus importantes, lesquelles désormais furent réservées à l’œil rivé sur l’objectif ». Ces mots de Walter Benjamin ont fait école et la photographie semble être devenue une pratique machinale, amplifiée ces dernières années par l’usage généralisé du smartphone qui condamne l’activité photographique à l’instantané, au fugace, à l’immatériel et au volatil. Pourtant, les procédés photographiques ont toujours nécessité des implications manuelles. Le pictorialisme en est l’exemple le plus emblématique tant il donne à voir des images au carrefour de la photographie (prétendument acheiropoïète) et la peinture (traditionnellement manuelle).

Depuis quelques années, force est de constater dans les pratiques photographiques plasticiennes contemporaines un regain d’intérêt à l’endroit de la matérialité des tirages, des procédés archaïques et de leurs enjeux plastiques et sémantiques tout autant qu’une investigation questionnante et expérimentale des appareils et des divers moyens de prise de vue.

Dans ce contexte, Sandrine Binoux (ESADSE) et Dylan Caruso (UJM) mettent en place au cours de l'année 2023-2024 un projet pédagogique associant les étudiant.e.s de 3e année de Licence d'Arts plastiques de l’UJM et ceux de l’ESADSE.

Les enseignements des deux établissements respectifs font apparaître des problématiques qui se croisent et se complètent, justifiant des croisements entre les étudiant.e.s et leurs pratiques.

 

Pour aller plus loin

Programme complet du projet avec le calendrier des actions envisagées :

Michel Poivert

 

Laurence Aëgerter

 

Mai 2024 – exposition d’une semaine d’une sélection de travaux des étudiant.e.s à Saint-Étienne.